Carrières au sein du Réseau

Chercheur post-doctorant dans le domaine de l’antibiorésistance

Description du poste

L’institut Pasteur de Bangui (IPB) en République Centrafricaine recrute un chercheur post-doctorant dans le domaine de l’antibiorésistance pour son Laboratoire de Bactériologie Expérimentale (LBE).

Contexte et objectifs du poste

La résistance aux antibiotiques est en constante progression, rendant plus complexe la prise en charge de nombreuses pathologies ayant un impact de santé publique majeure. La surveillance des bactéries résistantes en République Centrafricaine doit être renforcée pour évaluer leur fréquence et guider les cliniciens. Le chercheur aura la charge du projet SARA coordonné par l’Institut Pasteur à Paris (groupe de Sylvain Brisse) et qui regroupe 6 instituts du Réseau International des Instituts Pasteur en Afrique.

Le projet SARA inclut pour objectifs:

  • l’analyse des données d’antibiorésistance dans les pays concernés;
  • la standardisation du recueil de données prospectives ainsi qu’une composante OneHealth dont le protocole sera aligné sur celui du projet Tricycle de l’OMS;
  • la mise en place d’autres projets de recherche dans le domaine de l’antibiorésistance, s’appuyant notamment sur le recrutement de l’activité de bactériologie du Laboratoire de Biologie Médicale de IPB provenant des différents hôpitaux de la ville mais aussi sur des prélèvements de l’environnement et de l’élevage
  • le renforcement des capacités du LBE permettra à l’IPB et au Ministère de la Santé de mettre en place une surveillance efficace de l’antibiorésistance en République Centrafricaine et facilitera son accès au programme GLASS de l’OMS.

Environnement

Le LBE fait partie du LAM qui appartient à la Direction Médicale de l’Institut Pasteur. Le chercheur sera rattaché au responsable du LAM et en lien avec le Directeur Scientifique de l’IPB. L’Institut Pasteur de Bangui a été créé en 1961. Il fait partie du Réseau International des Instituts Pasteur et du Ministère de la Santé de Centrafrique dont il est un établissement majeur du dispositif de santé publique. L’IPB héberge 8 Laboratoires Nationaux de Référence en virologie et mycobactériologie et joue un rôle majeur dans la surveillance des méningites. L’institut accueille 47 chercheurs et techniciens qui conduisent des projets dans les domaines de l’épidémiologie moléculaire des pathogènes, des maladies émergentes et zoonoses et de la lutte anti-vectorielle. Le plateau technique de l’IPB est développé et bien maintenu. Il inclut un BSL-3, une plateforme de biologie moléculaire, une animalerie souris et un insectarium.

Profil attendu

  • Titulaire d’un doctorat en microbiologie, biochimie ou biologie moléculaire et d‘une expérience post-doctorale, de préférence en lien avec l’antibiorésistance.
  • La langue de travail est le français mais la maîtrise de l’anglais parlé et écrit est requise.
  • Excellentes capacités de communication orale et écrite.
  • Expérience des collaborations internationales.
  • Capacités reconnues de travail en équipe, d’autonomie, d’organisation et d’adaptation à un milieu culturel nouveau.

A propos de l’association

La visibilité internationale du Réseau International des Instituts Pasteur est promue à travers l’association Pasteur International Network, association régie par la loi française de 1901. Pour en savoir plus, visitez la page dédiée à l’association.

Conditions

Type d’emploi : CDD, temps plein.
Durée : 2 ans.
Rémunération : 30 000 euros (brut) maximun, en fonction de l’expérience post-doctorale.
Localisation: le poste est basé à Bangui. Le chercheur sera logé sur le campus sécurisé de l’IPB situé dans le centre-ville. Un voyage aller-retour vers le pays d’origine sera fourni par l’IPB.

Contact et application

Pour toute information concernant cette position, merci de contacter directement Dr Guy Vernet. Pour postuler, vous pouvez envoyer votre C.V. et lettre de motivation à guy.vernet@pasteur.fr.