Une nouvelle direction pour le Pasteur Network

En juin 2021, le Pasteur Network repensait sa gouvernance pour qu’elle soit plus participative et égalitaire. Sur accord de tous ses membres, une direction exécutive dédiée a été créée pour traduire cette évolution en actions concrètes.

Fin juin 2022, la restructuration du Pasteur Network s’ouvre avec l’arrivée de Rebecca F. Grais, sa nouvelle Directrice exécutive dont la vision intègre une dimension humaine forte et indispensable au fonctionnement d’un réseau.


« La prise de fonction de Rebecca Grais intervient un an après la restructuration du réseau menée collectivement. L’expertise qu’elle apporte permettra de concrétiser un mode de fonctionnement plus synergique entre ses membres. En tant que Directrice exécutive de l’association et de la fondation, son arrivée marque l’engagement du Pasteur Network à œuvrer pour l’amélioration de la santé mondiale en adoptant, plus que jamais, une logique de solidarité. » Amadou Alpha Sall, Président du Pasteur Network et Stewart Cole, Président de la fondation Pasteur Network.

Rebecca F. Grais a une solide expérience de recherche épidémiologique focalisée sur les populations sans ou avec un accès réduit au soin, en tant que Directrice de la recherche d’Epicentre. Ancienne membre cooptée du Conseil d’Administration et du conseil scientifique du Pasteur Network, elle possède une bonne connaissance de ce dernier, de ses atouts, de ses faiblesses et de son potentiel. Elle pilotera ainsi son développement avec un esprit collaboratif pour répondre aux problèmes de santé publique et améliorer l’équité d’accès au soin dans le monde entier.

Sous son impulsion, le Pasteur Network se fédérera autour d’une culture commune bâtie sur le droit fondamental de tout être humain à jouir d’une bonne santé [1]. La vision du réseau de Rebecca F. Grais inclut une approche à plusieurs échelles : celle des individus, celle des membres et celle du Pasteur Network dans sa globalité. Avec elle, le réseau apprendra à développer et additionner les forces de chacun pour améliorer la santé publique dans tous ses aspects : recherche, prévention, communication et formation entre autres.

Rebecca F. Grais veillera au maintien d’un environnement propice à l’acquisition de connaissances et de compétences tant pour la communauté pasteurienne que pour les populations locales. Les résultats seront traduits et transmis au-delà de la littérature scientifique et universitaire. Cette approche ouverte permettra d’assurer la participation de la communauté et contribuera à l’élaboration des politiques de santé. La direction exécutive du Pasteur Network s’appuiera sur la présence internationale du réseau, son esprit collaboratif et sur ses diverses expertises pour asseoir son leadership en matière de mondiale.


« C’est une formidable opportunité et un honneur de faire partie du Pasteur Network. Un de mes objectifs sera de maintenir un environnement favorable pour le réseau afin de permettre aux individus, aux membres et au réseau en lui-même, d’atteindre leurs objectifs. » Rebecca F. Grais, Directrice exécutive du Pasteur Network.

A propos :

Les travaux de Rebecca F. Grais sont axés sur la prévention des maladies infectieuses, des maladies tropicales et des infections émergentes dans des contextes à faibles ressources, en particulier dans les pays à revenu faible ou intermédiaire, parmi les populations ayant peu ou pas d’accès aux soins. Elle s’est également concentrée sur des études de population portant sur l’efficacité des interventions de santé publique et sur des essais d’efficacité de nouveaux vaccins et agents thérapeutiques.

Elle donne une place importante au développement professionnel, au mentorat ainsi qu’à la formation à la gestion pour les populations sous-représentées dans la recherche. L’objectif est de faire progresser leur carrière individuelle et tout en contribuant à des innovations adaptées en matière de soins en santé. Rebecca F. Grais a réalisé la majorité de son cursus à la John Hopkins University (USA) avant d’obtenir son habilitation à diriger des recherches de la Faculté de  médecine de l’Université Paris-Saclay (ex Paris-Sud) en 2013. À Epicentre, elle était à la tête de l’unité d’Epidémiologie avant d’occuper le poste de Directrice de la recherche de 2015 à 2022.


[1] D’après la Constitution de l’OMS « la possession du meilleur état de santé qu’il est capable d’atteindre constitue l’un des droits fondamentaux de tout être humain. »