Le 27 mars 2024, l’Institut Pasteur de São Paulo a été inauguré par le Président de la République française, Emmanuel Macron. Membre du Pasteur Network, cet institut, fondé par l’Institut Pasteur et l’Université de São Paulo, pilotera des recherches de niveau international dans le domaine de la biologie santé pour contribuer à mieux comprendre les maladies et leur impact sur la santé humaine, notamment dans le contexte du réchauffement climatique. La cérémonie d’inauguration, animée par Paola Minoprio, directrice exécutive du nouvel institut, a réuni une délégation de premier plan comprenant, en particulier, Yasmine Belkaid, directrice générale de l’Institut Pasteur (Paris) et Vice-Présidente du Pasteur Network, et Carlos Gilberto Carlotti Junior, recteur de l’Université de São Paulo. Elle a été suivie d’une visite des laboratoires de l’institut et d’échanges entre le Président de la République française, les autorités brésiliennes, les chercheurs et les étudiants. L’inauguration de cette structure intervient seulement un an après que l’Institut Pasteur de São Paulo, association de droit privé brésilien sans but lucratif, a signé ses statuts d’association.

La délégation qui a assisté à la cérémonie comprenait également Vahan Agopyan, secrétaire d’État à la Science, à la Technologie et à l’Innovation, Marco Antonio Zago, président de la FAPESP, Fernando Menezes, président du Conseil de l’Institut Pasteur de São Paulo, Stéphane Séjourné, ministre français de l’Europe et des Affaires étrangères, Chrysoula Zacharopoulou, secrétaire d’état auprès du ministre de l’Europe et des affaires étrangères (MEAE), Emmanuel Lenain, Ambassadeur de France au Brésil, Sylvie Lemmet, Ambassadrice pour l’environnement au Ministère de l’Europe et des affaires étrangères (MEAE), Yves Teyssier D’Orfeuil, Consul général de France à São Paulo, Rémi Rioux, Directeur général de l’agence française de développement (AFD), Antoine Petit, Président-directeur général du CNRS, Valérie Verdier, Présidente-directrice générale de l’IRD, Elisabeth Claverie De Saint Martin, Présidente-directrice du Cirad, Catherine Lagneau, Présidente-directrice générale du BRGM, Monique Barbut, Présidente du WWF-France, Sophie Sidos, Présidente des CCEF, Jean-Michel Blanquer, ministre de l’Education nationale et de la Jeunesse entre 2017 et 2022, Laurent Linguet, président de l’Université de Guyane. Anaïs Fléchet, historienne, maître de conférences à l’Université Paris-Saclay (UVSQ).

L’Institut Pasteur de São Paulo est une association privée à but non lucratif, fondée le 31 mars 2023 par l’Institut Pasteur et l’Université de São Paulo, suite à un accord de collaboration établi en 2017. Basé à l’Université de São Paulo, dans la capitale São Paulo, Brésil, sur un campus de 2000 m², l’institut compte dix-sept laboratoires, dont quatre de niveau de biosécurité niveau 3 (NB3/NBA3).

L’Institut Pasteur de São Paulo est membre du Pasteur Network, un réseau de plus de 30 membres qui joue un rôle essentiel dans la réponse aux défis de santé mondiaux par la science, l’innovation et la santé publique. Il est le sixième membre du Pasteur Network au sein de la région Amériques et le deuxième membre brésilien avec la Fiocruz.

 “Cette cérémonie marque l’aboutissement de plusieurs années de collaboration avec nos partenaires privilégiés, notamment l’Université de São Paulo, la Fapesp, l’Institut Pasteur et le Pasteur Network. Cela représente une étape importante non seulement pour notre institut, mais également pour toutes les équipes talentueuses de l’Institut Pasteur de São Paulo que je remercie et dont les nombreux efforts ont donné vie à notre vision depuis sa mise en fonctionnement en 2019. Leur mobilisation sans faille, en particulier lors de la pandémie de Covid-19, a marqué l’histoire de notre établissement” 
Paola Minoprio, Directrice exécutive de l’Institut Pasteur de São Paulo.

« La venue du Président Macron à l’USP pour l’inauguration officielle de l’Institut Pasteur de São Paulo témoigne de l’importance internationale de l’initiative. Les chercheurs brésiliens et français y partageront des laboratoires, ce qui améliorera sans nul doute la qualité des travaux sur les maladies infectieuses de l’Université. Grâce aux études menées à l’institut, nous serons certainement mieux préparés à affronter de futures pandémies. Le récent partenariat avec le CNRS, autre éminente institution de recherche française, relève également de la politique d’internationalisation de l’USP. »
Carlos Gilberto Carlotti Junior, Recteur de l’Université de São Paulo (USP)

Tout au long de son histoire, l’Institut Pasteur a tissé des liens forts avec le Brésil. L’inauguration de l’Institut Pasteur de São Paulo confirme notre engagement auprès de nos partenaires brésiliens, pour œuvrer à la santé de tous, à la fois à l’échelle locale et internationale. Je remercie toute l’équipe de l’Institut Pasteur de São Paulo, en particulier l’Université de São Paulo et la FAPESP, pour le travail remarquable qu’ils ont fourni en un temps record pour bâtir ce nouvel institut. Aujourd’hui, pour répondre aux nouveaux enjeux planétaires, il est essentiel d’étudier l’impact sanitaire du changement climatique et les conditions d’émergence des nouveaux pathogènes. La communauté scientifique doit s’engager dans une démarche plurielle et collective à travers la création d’institutions pluridisciplinaires et internationales. La vocation de l’Institut Pasteur, en lien avec le Pasteur Network, auquel participe la Fondation Oswaldo Cruz (Fiocruz) avec laquelle nous entretenons une relation forte depuis de longues années, a toujours été de soutenir cette dynamique humaniste et de partage au service de la santé des personnes. Yasmine Belkaid, Directrice générale de l’Institut Pasteur, membre du Pasteur Network

“Nous sommes fiers de célébrer l’inauguration de l’Institut Pasteur de São Paulo, un établissement phare du Pasteur Network en Amériques. Localisé stratégiquement au cœur d’une région riche en biodiversité, cet institut incarne l’excellence scientifique en exploitant des infrastructures de pointe et une expertise de premier plan pour répondre aux défis urgents de la santé mondiale, notamment le changement climatique et les maladies infectieuses telles que la Covid-19 et la dengue, qui affectent actuellement cette région. En alignant ses objectifs sur ceux du Pasteur Network, cette plateforme scientifique de haut niveau enrichira sans aucun doute nos efforts collectifs et fera progresser notre mission de protection de la santé mondiale.” 
Dr. Amadou Alpha Sall, Président du Conseil d’administration du Pasteur Network

Des recherches de classe mondiale en sciences biomédicales

L’Institut Pasteur de São Paulo développe des recherches de classe mondiale en sciences biologiques sur les maladies transmissibles, non transmissibles, émergentes, ré-émergentes, négligées ou évolutives, qui provoquent des réponses immunitaires complexes, produisent des troubles du système nerveux et ont un impact sur la santé publique humaine et animale.

Il dispose de 6 équipes de recherche : Biologie intégrative ; Eco-épidémiologie, Diversité et évolution des virus émergents ; Modélisation des maladies du système nerveux ; Processus infectieux des Trypanosomatides ; Vaccinologie ; Virologie clinique et moléculaire.

Dans le cadre de l’ancienne “Plateforme Scientifique Pasteur-USP” qui précédait l’Institut Pasteur de São Paulo depuis 2019, plus de 90 articles scientifiques, notamment des recherches sur la Covid-19 et le syndrome Zika, ont été publiés afin d’éclairer la pathogenèse des virus. Il a joué un rôle crucial pendant la pandémie de Covid-19, par exemple en développant et testant plusieurs méthodes de diagnostic pour la Covid-19.

Les chercheurs de l’Institut partagent leurs domaines d’expertise, leurs infrastructures, leurs équipements et leur approche de pointe qui soutiennent un objectif commun : renforcer le développement d’initiatives conjointes, développer des méthodes préventives, diagnostiques, pronostiques et thérapeutiques en relation avec les maladies étudiées, ainsi que la promotion de l’innovation, du transfert technologique et de la diffusion des connaissances.

Plus d’informations :

Les étapes qui ont conduit à l’inauguration de l’Institut 
L’Institut Pasteur de São Paulo a été créé à la suite d’une série d’accords conclus au cours de la période 2015-2023.

Contacts Presse

Institut Pasteur de São Paulo : Angela Trabbold – angela@academica.jor.br

USP :  Erika Yamamoto – Erikayama@usp.br

Institut Pasteur (Paris) : Aurélie Perthuison and Myriam Rebeyrotte – presse@pasteur.fr

Pasteur Network : Juliette Hardy – juliette.hardy@pasteur.fr

Dubaï, Émirats Arabes Unis – Le changement climatique menace gravement des décennies de progrès en matière de développement et met en péril la santé et les moyens de subsistance des générations futures. Les données indiquent une augmentation rapide des températures, de l’humidité et des précipitations qui impactent négativement la santé, l’agriculture et les populations vulnérables, notamment les femmes. Par exemple, l’augmentation des températures et des précipitations due à El Niño favorise la prolifération des moustiques dans de nouveaux endroits où ils n’étaient pas présents auparavant, ce qui entraîne la propagation de maladies telles que le paludisme et la dengue. Il est urgent d’investir dans des solutions créatives qui permettent de s’adapter et de renforcer la résilience face à ces défis actuels et futurs liés au climat.

Le réseau global Grand Challenges a le plaisir d’annoncer un appel à projets conjoint d’environ 12 millions de dollars. Ce financement vise à soutenir les innovateurs et acteurs qui adressent l’intersection critique du changement climatique, de la santé, de l’agriculture et du genre. Les partenaires sont Grand Challenges Africa, Grand Challenges Rwanda, Grand Challenges Brazil, Grand Challenges Ethiopia et Grand Challenges India en partenariat avec la Fondation Bill et Melinda Gates, Wellcome, la Fondation S-The Sanofi Collective S, la Fondation Rockefeller et le Pasteur Network. Ce financement fait suite à l’appel à candidatures “Climat et santé” lancé en 2022.

“Le changement climatique est l’un des plus grands défis sanitaires mondiaux de notre époque. Pour l’adresser convenablement, nous avons besoin de la science pour comprendre et résoudre la crise climatique et sanitaire, en particulier pour soutenir les actions qui bénéficient et protègent les personnes et les communautés les plus touchées. En mobilisant différents bailleurs de fonds sous l’égide du partenariat Grand Challenges, nous pouvons nous assurer que les solutions scientifiques prometteuses au changement climatique sont soutenues et mises en œuvre pour avoir un impact à grande échelle”, a déclaré Alan Dangour, Directeur de la Division Climat et santé de Wellcome Trust.

Nous recherchons des projets innovants utilisant des approches transdisciplinaires pour mieux s’adapter, atténuer ou inverser les effets négatifs combinés du changement climatique sur la santé, la vie des femmes et l’agriculture. La priorité sera donnée aux innovations initiées localement ou testé et adaptées à partir d’autres expériences et contextes. Nous sommes particulièrement intéressés par les solutions transversales à l’intersection de plusieurs disciplines scientifiques et d’ingénierie et par les innovations systémiques menées localement qui sont évolutives et durables.

Cet appel à projets lancé par les partenaires de Grand Challenges fournira aux innovateurs des subventions pouvant atteindre 200 000 USD chacune pour une période de 24 mois.

En annonçant aujourd’hui l’appel à projets au nom de tous les partenaires de Grand Challenges lors de la session « session on Climate-Health Solutions Showcase » de la COP28 à Dubaï, aux Émirats arabes unis (EAU), Tom Kariuki, Directeur Général de la Fondation Science pour l’Afrique, qui abrite Grand Challenges Africa,  a déclaré: “Les personnes dont la santé et le bien-être sont les premiers et les plus gravement touchés par la crise climatique sont aussi celles qui contribuent le moins à ses causes et qui sont le moins en mesure de se protéger et de protéger leur famille contre cette crise, à savoir les habitants des pays et des communautés à faibles revenus et défavorisés. Dans les pays à faibles revenus, l’augmentation de la chaleur, les phénomènes météorologiques extrêmes, les changements dans les régimes de précipitations, les changements dans la durée et la prévalence des maladies sensibles au climat (paludisme, dengue, nombreuses maladies d’origine alimentaire et hydrique), et le potentiel accru d’émergence de nouvelles maladies affaiblissent les systèmes de soins de santé primaires et les structures de santé communautaires déjà faibles. Avec nos partenaires, nous nous engageons à encourager les efforts de collaboration pour catalyser les innovations qui préserveront le bien-être de nos communautés et ouvriront la voie à un avenir plus durable et plus résilient.”

“Grand Challenges India souhaite attirer des propositions qui construisent des systèmes résilients pour atténuer l’impact du changement climatique sur l’agriculture et la santé humaine. Les solutions peuvent inclure des mécanismes d’adaptation réactifs, des systèmes de surveillance et de suivi précis, des modèles prédictifs, la détection précoce des maladies à transmission vectorielle, des maladies hydriques et des agents pathogènes infectieux préoccupants. Le renforcement des capacités de recherche, le développement de soins de santé intelligents, l’intégration des systèmes de culture et d’élevage pour améliorer la résilience des agroécosystèmes, la santé des sols et la biodiversité sont quelques-uns des domaines d’intérêt. L’appel encouragera la recherche et l’innovation en utilisant des approches transdisciplinaires pour mieux s’adapter et atténuer ou inverser les effets délétères combinés du changement climatique sur l’agriculture et la santé en Inde”, a déclaré Shirshendu Mukherjee, directeur de mission, Grand Challenges India.

“La Fondation S est heureuse de soutenir la mobilisation des secteurs public et privé visant à renforcer la résilience des communautés face aux impacts actuels et à venir du changement climatique sur la santé. Les résultats de cet appel à projets contribueront à faciliter l’obtention des données et évidences indispensables pour soutenir les approches innovantes en matière d’adaptation au climat au niveau local et de renforcer les capacités des acteurs de première ligne à initier et soutenir une réponse communautaire efficace et durable”, a déclaré Vanina Laurent-Ledru, directrice générale de la Fondation S The Sanofi Collective.

“Pour continuer à progresser dans la lutte contre des maladies comme le paludisme, il faut aborder le climat, la santé et le développement de manière complémentaire”, a déclaré Kedest Tesfagiorgis, Directrice adjointe des partenariats mondiaux et Grand Challenges à la Fondation Bill et Melinda Gates. “Je me réjouis de voir le réseau mondial de partenaires de Grand Challenges, y compris les sept partenaires des cinq continents qui soutiennent cet appel, apporter la diversité d’expertise et de perspective nécessaire pour encourager l’innovation de pointe et pertinente au niveau local dans les communautés du monde”.

Le financement représente une étape cruciale dans la lutte contre les changements climatiques et contribue à un avenir plus sain et plus résilient. Les propositions doivent porter sur les domaines prioritaires suivants :

Climat et Résilience sanitaire, y compris l’impact lié au genre

– Climat et nutrition

– Stratégies d’adaptation pour l’agriculture et la génération de revenus, en mettant l’accent sur les moyens de subsistance des femmes dans le domaine de l’agriculture. 

– Gestion des connaissances et intégration des bases de données sur le climat et la santé

– Réponse efficace et chaînes d’approvisionnement résilientes pour la gestion des crises au climat

Pour en savoir plus et répondre à cet appel à propositions, cliquez ici.

A propos du réseau global des partenaires de Grand Challenges :

Le réseau global des partenaires de Grand Challenges soutient des solutions innovantes aux “Grands Défis” en matière de santé et de développement, avec la vision d’un monde où les écosystèmes d’innovation locaux, régionaux et mondiaux prospèrent et favorisent des solutions dans les endroits où elles auront le plus d’impact. Ensemble, les partenaires des Grand Challenges ont investi 1,6 milliard de dollars, accordant 3 800 subventions à un groupe diversifié de scientifiques et de chercheurs dans 118 pays. Il s’agit notamment des différents Grand Challenges et de leurs institutions d’accueil ci-dessous :

Outre le financement des gouvernements nationaux, ces Grand Challenges sont également soutenus par la Fondation Bill & Melinda Gates, Wellcome, la Fondation S -Sanofi Collective, la Fondation Rockefeller et le Pasteur Network.

Media Enquiries:
Juliette Mutheu, Corporate & Science Communications

j.mutheu@scienceforafrica.foundation

Le Pasteur Network Annual Meeting 2023 (PNAM), organisé conjointement avec l’Institut Pasteur de Tunis (IPT), aura lieu du 19 au 21 novembre 2023 à l’hôtel Laico et Centre de conférence à Tunis, Tunisie. Le PNAM réunira des professionnels de tous les membres du Pasteur Network, des institutions scientifiques, des institutions de santé publique, des organisations multilatérales, des organisations de la société civile et des fondations caritatives axées sur la science et la santé publique.

La réunion se concentrera sur les priorités thématiques mondiales, notamment les maladies infectieuses émergentes sensibles au climat, l’écosystème de R&D et d’innovation, l’intelligence épidémique, la résistance aux antimicrobiens et la santé de la mère et de l’enfant.

La cérémonie d’ouverture aura lieu le dimanche 19 novembre à partir de 18h (UTC+1) présidée par Hechmi Louzir, ancien directeur général de l’IPT et Samia Menif, actuelle Directrice Générale de l’IPT. Amadou Sall, président du Pasteur Network et Administrateur général de l’Institut Pasteur de Dakar, Stewart Cole, Président de la Fondation Pasteur Network et Directeur général de l’Institut Pasteur, Rebecca Grais, Directrice exécutive du Pasteur Network, Ali M’rabet, Ministre de la Santé de Tunisie interviendront au cours de cette cérémonie. De plus, des présentations sur “Tuberculosis – the forgotten pandemic” par Stewart Cole et “Arabic medicine & Arabic civilization” par le Dr. Rafik Boukhris sont prévues.

Suivre le Live Streaming

Pour la cérémonie d’ouverture sur les chaines YouTube :

Après une série de tables rondes et de présentations, les participants pourront s’engager dans des sessions de solutions sur les axes stratégiques du Pasteur Network : (1) renforcer l’intelligence et la préparation aux épidémies avec un accent particulier sur la sensibilité au climat ; (2) soutenir l’écosystème de la recherche, du développement et de l’innovation dans les diagnostics critiques, les vaccins et les thérapies ; (3) créer des communautés de connaissances multidisciplinaires ; et (4) la collaboration équitable et la durabilité.

Cette année, la réunion offrira également une plate-forme aux jeunes scientifiques de toutes les régions du Pasteur Network pour présenter leurs recherches axées sur les domaines thématiques clés.

Une visite de l’Institut Pasteur de Tunis et une visite culturelle sont également prévues au programme.

Le PNAM 2023 est financé par le Pasteur Network, l’Institut Pasteur de Tunis et Wellcome.

A propos de l’Institut Pasteur de Tunis      

L’Institut Pasteur de Tunis (IPT) est un établissement de santé publique placé sous la tutelle du Ministère de la Santé. Il a pour mission de réaliser des études épidémiologiques et cliniques, des investigations biomédicales, ainsi que des activités de recherche en santé humaine et animale. L’IPT fabrique également des vaccins et des sérums pour les besoins du pays. Affilié à l’Université de Tunis El Manar, l’Institut contribue à l’enseignement supérieur au niveau national et régional. 

L’Institut Pasteur de Tunis est reconnu internationalement et collabore avec plusieurs institutions scientifiques étrangères. 

Depuis sa création, en 1893 (le 3ème Institut Pasteur après Paris et Hô-Chi-Minh-Ville), l’institut a concentré ses activités de recherche sur les maladies infectieuses d’origine virale, bactérienne et parasitaire, y compris les zoonoses et les maladies à transmission vectorielle. Il mène également des recherches sur les envenimations par les serpents, les déficiences immunitaires, les hémoglobinopathies et les maladies génétiques

Enfin, l’IPT est également actif dans des projets de recherche impliquant plusieurs membres du Pasteur Network en Afrique et dans la région euro-méditerranéenne tels que REPAIR, PerMediNA, Atun-Dips, Alliance SHS Afrique.

Pour plus d’informations, visitez le site officiel de l’Institut Pasteur de Tunis.

Contact presse : Hichem Ben Hassine / hichem.benhassine@pasteur.tn

A propos du Pasteur Network

Vaste communauté humaine et scientifique, le Pasteur Network rassemble plus de 30 membres établis dans une vingtaine de pays qui contribuent ensemble à l’amélioration de la santé mondiale. Le réseau, au cœur de zones endémiques, dispose d’un accès privilégié à de très nombreux pathogènes qu’il surveille et étudie sur les 5 continents. Cette exceptionnelle diversité fait du Pasteur Network un acteur mondial unique de la santé publique, de la science, de l’innovation et de la formation, en particulier dans la lutte contre les maladies infectieuses.

Contact presse : Juliette Hardy / cominter@pasteur.fr

The Pasteur Network Annual Meeting 2023 (PNAM), co-organized with the Institut Pasteur de Tunis (IPT) will take place from 19 to 21 November 2023 at the Laico Hotel and Conference Center in Tunis, Tunisia. The PNAM gathers professionals from all Pasteur Network members, scientific institutions, public health institutions, multilateral organizations, civil society organizations and charitable foundations focusing on science and public health.

The meeting will focus on global thematic priorities including climate sensitive emerging infectious diseases, the R&D and innovation ecosystem, epidemic intelligence, AMR, and mother and child health.

The opening ceremony will take place on Sunday 19 November starting at 6 pm (UTC+1) chaired by Hechmi Louzir, former Director General of IPT, and will include opening remarks by the recently appointed Director General of IPT, Samia Menif. Amadou Sall, President of the Pasteur Network & CEO of the Institut Pasteur de Dakar, Stewart Cole, President of the Pasteur Network Foundation & President of the Institut Pasteur, Rebecca Grais, Executive Director of the Pasteur Network, Ali M’rabet, Minister of Health of Tunisia will also provide remarks. Furthermore, presentations will be delivered on “Tuberculosis – the forgotten pandemic” by Stewart Cole and “Arabic medicine & Arabic civilization” by Dr. Rafik Boukhris.

Follow the Live Streaming

Available for the Opening Ceremony on YouTube channels

After a series of roundtables and presentations, participants will be able to engage in solution sessions on Pasteur Network strategic axes: (1) reinforcing epidemic intelligence and preparedness with a specific focus on climate sensitivity; (2) supporting the research, development, and innovation ecosystem in critical diagnostics, vaccines, and therapeutics; (3) creating multi-disciplinary knowledge communities; and (4) equitable collaboration, and sustainability.

This year, the meeting will also provide a platform for young scientists from all the regions of the Pasteur Network to present their research focused on the key thematic areas.

A visit to the Institut Pasteur de Tunis and a cultural tour are also included in the programme.

The PNAM 2023 is funded by the Pasteur Network, the Institut Pasteur de Tunis, and Wellcome.

About the Institut Pasteur de Tunis

The Institut Pasteur de Tunis (IPT) is a public health institution under the authority of the Ministry of Health of Tunisia. Its mission is to carry out epidemiological and clinical studies, biomedical investigations, as well as research activities pertaining to human and animal health. IPT also manufactures vaccines and sera for the needs of the country. Affiliated to the Université de Tunis El Manar, the institute contributes to higher education at both the national and regional levels.

The Institut Pasteur de Tunis is internationally recognized and collaborates with foreign scientific institutions.

Since its creation, in 1893 (the third Institut Pasteur after Paris and Hô-Chi-Minh-Ville), the institute has focused its research activities on infectious diseases of viral, bacterial and parasitological origin, including zoonotic and vector-borne diseases. It is also conducting research on snake envenoming, immune deficiencies, hemoglobinopathies and genetic diseases

Finally, IPT is also active in research projects involving several members of the Pasteur Network in Africa and Europe like REPAIR, PerMediNA, Atun-Dips, and Alliance SHS Afrique. For more information, visit the Institut Pasteur de Tunis’s official website.

Press contact: Hichem Ben Hassine / hichem.benhassine@pasteur.tn

About the Pasteur Network

The Pasteur Network is a vast human and scientific community with more than 30 members in over 20 countries contributing together to global health. Located in the heart of endemic areas, the Network has privileged access to a large number of pathogens that it monitors and studies on all five continents. This exceptional diversity makes the Pasteur Network a unique global actor in public health, science, innovation, and education, especially in the fight against infectious diseases.

Presse : Juliette Hardy / cominter@pasteur.fr

Les défis mondiaux complexes sont mieux adressés en exploitant la puissance des réseaux existants et en renforçant les instituts ancrés dans les communautés locales. Ce nouveau partenariat réunit le Réseau Pasteur – une organisation historique et unique couvrant un éventail de pays, de populations et de défis de santé publique – avec GeoSeeq Foundation, fondation sans but lucratif – une plateforme propulsée par l’IA pour le suivi des agents pathogènes émergents et en circulation, la découverte microbienne et la modélisation prédictive.

Paris et New York, 31 octobre 2023.

La menace des maladies infectieuses est constante et étendue, tuant 14 millions de personnes chaque année. Les changements climatiques exacerbent les menaces de maladies infectieuses, en particulier pour les maladies transmises par l’eau et par vecteurs-pathogènes. Ces menaces accrues sont le plus souvent réparties dans les pays à revenu faible et intermédiaire, qui connaissent des flambées annuelles de dengue, de paludisme, de choléra et d’autres infections. Bien que la prévention soit l’approche idéale pour contrôler les maladies infectieuses, il existe une surveillance et une coordination transfrontalières limitées pour orienter la prévention et la réponse. De plus, malgré les leçons récentes de la pandémie de la COVID-19, il n’existe toujours pas de système mondial de surveillance des maladies infectieuses. Au lieu de cela, les plateformes existantes sont cloisonnées et centrées sur une seule modalité ou une seule région.

Aujourd’hui, le Pasteur Network et GeoSeeq Foundation annoncent un partenariat pour inaugurer une nouvelle ère de surveillance et de réponse aux agents pathogènes à l’échelle mondiale, soutenant les 32 instituts du Pasteur Network, répartis dans 25 pays sur cinq continents et propulsés par la plateforme GeoSeeq de Biotia, une plateforme d’IA exploitant divers flux de données, dont le climat, la génomique et les données de santé publique. Ce partenariat facilite de nouvelles solutions équitables pour le partage de données, la découverte inter-entités et le suivi des agents pathogènes afin d’orienter les analyses et les modèles prédictifs qui signalent les menaces en circulation et émergentes.

Les partenaires abordent des défis allant de la gouvernance des données (en utilisant une approche basée sur le stockage fédéré), du développement de plateformes et de modèles (en favorisant le développement de modèles dirigés par la communauté) à l’interprétation des signaux en collaboration avec les gouvernements locaux et la traduction en informations exploitables, l’équité, le financement et la mise en œuvre. On s’attend à ce que ce partenariat ait un impact majeur dans le Sud mondial – 75% des membres du Pasteur Network travaillent dans des laboratoires des ministères de la santé dans les pays à revenu faible et intermédiaire (LMICs pour ses sigles en anglais) – avec un focus initial sur les maladies transmises par vecteurs comme la dengue et le paludisme.

« Ce partenariat marque une étape importante vers l’utilisation du potentiel inexploité d’un réseau mondial leader dans le domaine des maladies infectieuses », a déclaré Dr. Rebecca Grais, Directrice exécutive du Pasteur Network. « Exploiter le potentiel du réseau peut transformer des initiatives distinctes en un moteur mondial de découverte et d’information sur la santé publique plus équitable et exploitable ».

GeoSeeq est conçu pour surmonter les défis du partage de données transfrontalier en préservant la souveraineté des données, tout en permettant encore à ces données d’être indexées et connectées sur une plateforme commune. Avec cette capacité, les partenaires prévoient de connecter plus de 40 millions de points de données au cours des trois prochaines années. Cela favorisera de nouvelles collaborations, facilitera la découverte et améliorera la réponse aux menaces des maladies infectieuses. Cela permettra également de mettre en place des réponses sanitaires basées sur les données, de créer de nouveaux tableaux de bord des maladies infectieuses pour les ministères de la santé et de soutenir le développement de nouveaux médicaments, découvertes biologiques et conception de vaccins.

« Grâce à ce partenariat, nous lançons un effort international ambitieux, ouvert et dédié », a déclaré Dr. Christopher Mason, Président et cofondateur de GeoSeeq Foundation. « Les agents pathogènes se déplacent facilement au-delà des frontières des nations ; ainsi, la collaboration devrait également se déplacer sans heurts à l’international entre les scientifiques, les médecins et les décideurs politiques. Ce partenariat est une étape essentielle pour concrétiser cette vision ».

« Très souvent, les groupes se sentent isolés dans leur lutte contre les maladies infectieuses », a déclaré Dr. Amadou Sall, Directeur général de l’Institut Pasteur de Dakar et Président du Pasteur Network. « Ce partenariat vise à équilibrer les opportunités, offrant soutien et outils aux groupes locaux pour aborder les problèmes régionaux qui affectent leurs communautés locales ».

À propos de Pasteur Network

Vaste communauté humaine et scientifique, le Pasteur Network rassemble plus de 30 membres établis dans une vingtaine de pays qui contribuent ensemble à l’amélioration de la santé mondiale. Le réseau, au cœur de zones endémiques, dispose d’un accès privilégié à de très nombreux pathogènes qu’il surveille et étudie sur les 5 continents. Cette exceptionnelle diversité fait du Pasteur Network un acteur mondial unique de la santé publique, de la science, de l’innovation et de la formation, en particulier dans la lutte contre les maladies infectieuses.

Suivez-nous le Pasteur Network sur LinkedIn.

À propos de GeoSeeq Foundation

GeoSeeq Foundation est une organisation à but non lucratif qui permet aux chercheurs en maladies infectieuses et aux agences de santé publique du monde entier de suivre, comprendre et contrôler les menaces liées aux maladies infectieuses.

Suivez GeoSeeq Foundation sur Twitter, Facebook et LinkedIn.

Contacts

Du 28 au 30 novembre 2022, Le “Pasteur Network Annual Meeting”, co-organisé avec l’Institut Pasteur d’Italie – Fondation Cenci Bolognetti aura lieu à l’Université Sapienza de Rome. Cette rencontre rassemblera tous les Directeurs, Directeurs scientifiques et quelques chercheurs de plus de 30 membres du Pasteur Network, mondialement répartis et localisés dans plus de 20 pays sur les 5 continents. Le thème de cette année, “The Start of a New Chapter”, reflète les récents changements du Pasteur Network pour une gouvernance plus inclusive et participative.

L’inauguration aura lieu le lundi 28 novembre à partir de 11h30 dans l’Aula Magna avec la participation du Pr Antonella Polimeni, Rectrice de l’Université Sapienza de Rome, du Pr Luigi Frati, Président de l’Institut Pasteur d’Italie – Fondation Cenci Bolognetti, de l’Ambassadeur de France en Italie, Pr Christian Masset, le Pr Silvio Brusaferro, président de l’Istituto Superiore di Sanità et le Pr Françoise Barré-Sinoussi, prix Nobel de médecine 2008 et présidente d’honneur du Pasteur Network.

La nouvelle vision du Pasteur Network sera présentée par le Dr. Rebecca F. Grais, nouvelle Directrice exécutive du Pasteur Network, avec le Pr. Amadou Sall, Président du Pasteur Network et le Pr Stewart Cole, Président de la fondation Pasteur Network.

L’orateur principal de la session “The new vision of the Pasteur Network” sera le professeur Rino Rappuoli, Directeur scientifique de la Fondation Siena Biotecnopolo, qui donnera une conférence sur “Le miracle des vaccins COVID-19 et le fossé de mille milliards de dollars” pour illustrer comment les nouvelles technologies et les investissements publics sans précédent ont transformé le développement des vaccins et permis la livraison rapide de vaccins Covdi-19 sûrs et efficaces, atténuant ainsi l’impact de la pandémie sur la santé et l’économie. Un changement radical dans l’investissement public pour le développement de vaccins et une distribution généralisée de vaccins sont nécessaires pour atteindre une préparation mondiale à la pandémie.

La journée se terminera par la cérémonie de remise de prix au lauréat des Pasteur Network Talent Awards, destinés à soutenir le développement de la carrière de jeunes scientifiques pour qu’ils deviennent les futurs leaders du Pasteur Netwrork.

Une exposition “De Louis à Pasteur : 1822-1895” sera présentée en parallèle pour célébrer le 200è anniversaire de la naissance de Louis Pasteur.

Les mardi 29 et mercredi 30, des sessions de travail organisées pour les membres du Pasteur Network traiteront de ses principales priorités stratégiques telles que l’“epidemic intelligence” et la préparation aux épidémies, ainsi que la recherche et le développement sous-tendant la fabrication de diagnostics, de vaccins et de produits thérapeutiques. Le Pasteur Network soutient également la création de diverses communautés de connaissances multidisciplinaires et collaboratives, qui seront discutées lors d’une session intitulée “travailler ensemble”, illustrant le leitmotiv de l’ensemble de l’événement.


2022 Pasteur Network Annual Meeting Poster
2022 Pasteur Network Annual Meeting Poster

Pour en savoir plus :

À propos de l’Institut Pasteur d’Italite – Fondation Cenci Bolognetti
L’Institut Pasteur d’Italite – Fondation Cenci Bolognetti, qui fait partie du Pasteur Network, est engagé dans la promotion de la recherche biomédicale, l’éducation scientifique et la diffusion. L’activité de recherche est principalement axée sur la compréhension des mécanismes qui sous-tendent les processus biologiques, dans le but d’élargir nos connaissances sur la base moléculaire de nombreuses maladies infectieuses et non transmissibles.
istitutopasteuritalia.it

À propos du Pasteur Network
Vaste communauté humaine et scientifique, le Pasteur Network rassemble plus de 30 membres établis dans plus de 20 pays qui contribuent ensemble à l’amélioration de la santé mondiale. Le réseau, au cœur de zones endémiques, dispose d’un accès privilégié à de très nombreux pathogènes qu’il surveille et étudie sur les 5 continents. Cette exceptionnelle diversité fait du Pasteur Network un acteur mondial de la santé publique, de la science, de l’innovation et de la formation, en particulier dans la lutte contre les maladies infectieuses.
Pasteur-network.org
Le Réseau International de l’Institut Pasteur évolue et devient Pasteur Network (2021)

Protocole d’entente

Washington, D.C., Paris | 26 juillet 2022 – L’Institut de Prévention des Pandémies (IPP) de la Fondation Rockefeller et le Pasteur Network ont signé un protocole d’entente cherchant à faire progresser la détection précoce et le signalement des maladies émergentes et ré-émergentes. Le protocole d’entente permettra la mise en place un réseau de surveillance mondial solide et décentralisé renforçant les capacités locales pour le partage de données de haute qualité entre les pays. La collaboration vise à améliorer l’efficacité de l’Institut de Prévention des Pandémies et des 33 membres du Pasteur Network, tant dans la lutte contre les maladies infectieuses, telles que le Covid-19 et la variole du singe, que pour  informer sur les interventions menées contre ces maladies.

« Notre travail avec le Pasteur Network aura sans aucun doute un impact transformationnel sur la sécurité sanitaire mondiale en s’appuyant sur la capacité à faire progresser les pratiques équitables de partage des données qui fourniront aux principales parties prenantes et aux décideurs des informations opportunes, plus précises et pertinentes pour prendre des décisions cruciales en matière de santé et de stratégie », a déclaré le Dr Rick Bright, PDG de l’Institut de Prévention des Pandémies de la Fondation Rockefeller. « Notre objectif collectif est de faire progresser l’accès à la surveillance des agents pathogènes, au séquençage génomique, aux outils d’analyse et de partage des données dans les pays à faible et moyens revenu tout en favorisant les réseaux de laboratoires sentinelles pour la détection précoce des maladies. »

Rick Bright and Amadou A. Sall

« Ce protocole d’entente est une étape majeure de notre collaboration avec la Fondation Rockefeller et l’IPP, qui pourrait avoir un impact significatif sur la préparation aux épidémies et aux pandémies. Ensemble, le Pasteur Network et l’IPP forment une combinaison efficace de talents et de capacités complémentaires pour faire face aux menaces sanitaires mondiales », a déclaré le Dr Amadou Sall, Président du Pasteur Network.

« Nous sommes fiers de soutenir cette initiative. Ce partenariat important et historique apportera un soutien indispensable au renforcement des capacités et à la veille épidémiologique », a déclaré le Pr Stewart Cole, Président de la fondation Pasteur Network, qui contribue au développement du réseau Pasteur Network.

Durant les prochaines années, le partenariat se concentrera principalement sur les domaines suivants :


Le partenariat se concentrera également sur des projets de recherche interdisciplinaires portant sur les causes des émergences épidémiques. Les réseaux combinés maintiendront des structures locales et régionales pour favoriser une force opérationnelle permanente. Ils partageront les technologies, les systèmes, les pratiques et les techniques avec leurs réseaux.


À propos du Pasteur Network

Pasteur Network, anciennement connu sous le nom de Réseau International des Instituts Pasteur, est un réseau mondial qui contribuent à la santé mondiale. Ce modèle unique de coopération rassemble, au-delà des structures indépendantes publiques ou privées qui le composent, une communauté humaine et scientifique collectivement mobilisée sur des priorités de santé tant locales, régionales que mondiales. Les membres du Pasteur Network partagent la même mission d’améliorer la santé par la recherche biomédicale, les activités de santé publique, la formation et l’innovation.
Pour plus d’informations, visitez la page officielle des members du réseau et suivez-le sur LinkedIn et le Twitter de l’Institut Pasteur.

À propos de l’Institut de Prévention des Pandémies

L’Institut de Prévention des Pandémies (IPP) de la Fondation Rockefeller a pour mission de contribuer au travail crucial de construction de systèmes de détection, de prévention et d’atténuation des menaces pandémiques, menant à un endiguement rapide et efficace. L’IPP poursuit sa mission grâce à l’intégration de technologies de pointe et d’approches analytiques transformant les données en actions qui permettent de prendre des décisions susceptibles de sauver des vies ; un réseau fédéré d’utilisateurs et de détenteurs de données avec une représentation mondiale ; et un leadership collaboratif au niveau mondial.
Pour plus d’informations sur les partenaires, les solutions de données et plus encore, visitez le site officiel du PPI et suivez-le sur LinkedIn et Twitter.

À propos de la Fondation Rockefeller

La Fondation Rockefeller est une philanthropie pionnière fondée sur des partenariats collaboratifs aux frontières de la science, de la technologie et de l’innovation pour permettre aux individus, aux familles et aux communautés de s’épanouir. Nous travaillons à promouvoir le bien-être de l’humanité et à rendre les opportunités universelles.  Nous nous concentrons sur la mise à l’échelle des énergies renouvelables pour tous, la stimulation de la mobilité économique et la garantie d’un accès équitable à une alimentation saine et nutritive.
Pour plus d’informations, inscrivez-vous à la newsletter sur rockefellerfoundation.org et suivez-le sur Twitter.

Contacts presse :

Mike Hayes
Vice-Président de la communication / CCO, Institut de Prévention des Pandémies
mhayes@rockfound.org | +1 703-740-6981

Juliette Hardy
Responsable de la communication, Pasteur Network
juliette.hardy@pasteur.fr

Publication originelle le 26 juillet 2022, mise à jour le 27 septembre 2022.